COSTA RICA – Les activités

Le Costa Rica est une destination de choix pour les découvertes de la faune et de la flore. Mais c’est aussi une terre d’aventures pour tous les adeptes de sensations fortes. Et je ne pourrai pas occulter toute l’activité volcanique qui rend ce pays si attrayant. Malgré sa taille beaucoup plus petite que la France, le temps risquera sûrement de vous manquer pour en profiter en totalité. Je vous partage les activités que j’ai pu faire pendant mon voyage. Cette liste n’est bien entendue pas exhaustive car j’avais opté pour une itinérance en bus. Il y avait donc certains lieux trop difficiles d’accès avec ce mode de transport. D’ailleurs je vous invite à aller lire mon article « Voyager en bus au Costa Rica » si vous prévoyez un voyage similaire.

Ara Macao_lespiedsdanslevide

Les parcs nationaux

Avec 26 parcs nationaux dont la majorité sont des volcans, les rendez-vous avec la nature sont nombreux. En s’acquittant d’un droit d’entrée, il est possible d’organiser sa propre visite ou bien encore de faire appel à un guide privé. En bénéficiant des services d’un guide privé, certes cela alourdira le coût du billet d’entrée mais ils vous permettront de débusquer des animaux invisibles pour nos yeux non avertis. Ils sont également tous équipés d’une longue vue pour apprécier les animaux comme s’ils étaient à côté de vous. Renseignez vous par contre sur les horaires d’ouverture car ils ferment en général tôt et n’ouvrent pas tous les jours.

Manuel Antonio

Avec une superficie de 20 km², le Parc National Manuel Antonio est l’un des plus réputés du Costa Rica. Il offre sur une petite surface la chance d’observer à l’œil nu les animaux les plus emblématiques du pays comme le paresseux, le singe capucin et l’iguane. Accompagnés d’un guide, vous resterez sur le sentier principal. Par contre si vous le souhaitez il existe d’autres sentiers que vous pouvez sillonner librement. Vous trouverez plusieurs plages dans le parc, par contre mieux vaut se renseigner car certaines peuvent être fermées. La principale plage est vraiment sublime. Avec pas mal de touristes, naturellement.

Entrée : 16$

Marino Ballena

Ce parc marin situé à Uvita tient son nom au regroupement des baleines qui viennent ici pour se reproduire.
S’il est possible de les apercevoir aux abords du parc pendant la saisons sèche, c’est en saison humide que les conditions sont les plus favorables. Il s’agit en fait de baleines provenant de lieux distincts. Pendant la saison sèche, ce sont les baleines de l’hémisphère nord qui viennent plutôt se reproduire en périphérie de la baie du parc. Alors qu’en saison humide, les baleines venant de l’hémisphère sud se rassemblent au cœur de la baie du parc. Elles sont bien plus nombreuses à cette époque donc plus de chance pour les observer.

Entrée : 6$

Excursion en mer pour observer les baleines

Plusieurs compagnies proposent une sortie en mer pour une durée d’environ 3h. Elles travaillent entre elles pendant la sortie pour se communiquer les lieux où des baleines ont été aperçues et limiter le nombre de bateaux autour d’elles.
J’y étais en janvier et nous avons aperçu le dos d’une mère et de son petit. Avec à deux reprises la queue de la maman baleine. Mais pas de sortie spectaculaire hors de l’eau.
Je ne vous recommanderai pas la compagnie avec laquelle je suis partie car le tour a duré bien moins longtemps que prévu. (Bahia Ballena Tours). Néanmoins vous devriez trouver d’autres compagnies avec de meilleurs avis. L’excursion coûte entre 60$ et 80$.

BON PLAN :

En prenant votre excursion en mer, votre billet d’entrée pour le parc est incluse. Après votre sortie en bateau, vous pourrez donc continuer de profiter de la partie terrestre du parc jusqu’à sa fermeture. 
Sinon pour ceux qui voudraient profiter des plages sans payer l’accès au parc, il est aussi possible de se garer à la rue Calle Playa Colonia. Ici pas de cabane d’entrée de parc, vous accédez directement à la plage. Libre à vous de juste vous balader ou de remonter vers le nord en direction de Punta Uvita, cette queue de baleine vue du ciel qui se forme à marée basse.

Corcovado

Ce Parc National le plus grand du Costa Rica (450 km² tout de même) se mérite. Situé au sud-ouest du pays, il est difficilement accessible par voiture. Deux entrées sont possibles :
– La première option est Puerto Jimenez plus au sud. Je n’en parlerai pas ici car ce n’est pas l’option que j’ai retenu.
– La deuxième option se fait par la mer, en quittant Sierpe et sa mangrove pour rejoindre l’océan Pacifique. Sensations garanties ! Vous arrivez dans ce cas à Bahia Drake, un petit village qui vit au rythme des départs/arrivées des bateaux. C’est d’ici que partent les excursions pour la découverte du Parc National du Corcovado.

Ce parc est difficilement visitable sans guide. Vous pourrez opter pour une visite à la journée ou bien si votre budget vous le permet, opter pour la nuit dans le camp des rangers et passer deux jours dans le parc (comptez quand même environ 250$). Vu la taille du Parc National, une toute petite partie seulement est accessible. Mais il y a déjà largement de quoi se faire plaisir !

Excursion sur une journée

Rendez-vous à 5h30 sur la plage, on enlève les chaussures pour monter dans le bateau. Et c’est parti pour plus d’une heure de navigation direction le Corcovado. En réalité, la balade débute ici. Entre tortues et baleines si vous êtes chanceux. On longe des étendues de forêts tropicales primaires et secondaires. Puis le bateau prend la direction de l’entrée du parc. Ici pas question de rester pieds nus, la faune est riche ! La nature reste imprévisible et nul ne peut prédire ce que vous verrez. Les singes sont nombreux, les 4 espèces sont représentées : capucin, écureuil, araignée, hurleur. Mais vous pourrez aussi  croiser diverses espèces d’oiseaux (toucans, aras macao entre autres), des tapirs, des serpents (je vous rassure ils sont bien plus cachés qu’on ne le pense), ou bien encore des félins (jaguar et puma). Bref vous en prendrez plein les yeux. Et si cela ne suffit pas, revenez le lendemain pour un snorkelling à l’Isla del Caño .

Corcovado Info Center – 95$

Rincón de la Vieja

Ce Parc National à proximité de Liberia porte le nom de son volcan, le Rincon de la Vieja. C’est l’un des volcans les plus étendus du Costa Rica avec plusieurs cratères et zones éruptives. D’ailleurs la dernière éruption date de 2017. Du fait de cette activité volcanique, l’ascension vers les cratères est impossible. Vous pourrez profiter de ses manifestations volcaniques lors d’une randonnée d’environ 2h qui regroupe fumerolles et bains bouillonnants. Comme il s’agit du sentier principal, je vous recommande de démarrer votre visite par la randonnée vers la cascade (cf ci-dessous) puis terminer par ce sentier. Vous serez alors presque seuls.

Entrée : 15$

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

BON PLAN :

A proximité du sentier principal, peu après les premières fumerolles, vous trouverez un portail jaune. Continuez sur 300 mètres puis tournez à droite dans les sous-bois, enjambez le cours d’eau en passant sur le tronc d’arbre. Vous arriverez sur une grande zone de fumerolles et de bains de boue ! Prudence, c’est une zone non protégée 🙂

Randonnée vers la cascade La Cangreja - 5h

A l’ouest du parc partent deux sentiers menant à deux cascades différentes. Je vous conseille le sentier menant à la cascade La Cangreja qui est une superbe chute d’eau se jetant dans un grand bassin au milieu des sous-bois. Ici la baignade est interdite mais le lieu si charmant que je vous recommande de la faire. Une portion du sentier est en plein soleil, la vue sur les montagnes y est remarquable. Par contre, vu la durée de la randonnée, l’accès est impossible l’après-midi, le temps de pouvoir faire l’aller-retour.

Plan du Parc National Rincón de la Vieja

Volcan Arenal

En plein cœur de la vallée centrale, se dresse surement le volcan le plus emblématique du Costa Rica : le volcan Arenal. Avec sa forme conique parfaite, il domine la ville de La Fortuna. En contrebas, son activité volcanique chauffe naturellement plusieurs sources d’eau exploitées par les hôtels et resorts. Les activités ici ne manquent pas entre les sources thermales, les parcours de tyroliennes, et les randonnées. Le plus dur sera de choisir 🙂

Excursion à l'Arenal Observatory Lodge

Parmi les diverses excursions proposées, j’ai pu testé une sortie de 6h dans un domaine privé qui est l’Arenal Observatory Lodge. Vous pouvez vous y rendre par vous-même en voiture (10$ la journée). Ou bien réserver une excursion à partir de La Fortuna qui inclut le transport, l’entrée au domaine, le guide et l’entrée en fin de journée dans des thermes.
Cette excursion a été une de mes plus belles car nous avons eu la chance d’observer de jour les magnifiques rainettes aux yeux rouges ainsi que des coatis. Outre le guide vraiment sympathique, nous avons alterné entre observation animalière et lieux naturels (cascade, forêts, panorama). Et encore il parait qu’en général on peut voir des toucans, ce qui n’a pas été mon cas ce jour-là. Le lieu porte bien son nom car il situé à proximité du volcan Arenal, avec une superbe vue sur le Lac Arenal.

Red Lava Tours – 45$
(Demandez bien cette excursion car leur brochure papier propose des excursions bien plus chères.)

Bains thermaux

Selon votre budget, vous pourrez profiter des bains thermaux soit dans la rivière naturelle, soit dans un complexe thermal avec bassins aménagés. J’avais pour ma part choisi de dédier une journée à la relaxation. Je suis allée découvrir le complexe Eco Termales qui regroupe différents bassins aux eaux naturellement chaudes entre 32¨C et 41°C. Je vous laisse regarder leur vidéo qui retransmet bien la magie du lieu.

Eco Termales – 44$

Volcan Poás

Parmi les autres célèbres volcans du Costa Rica, on retrouve le volcan Poás situé à environ 1H30 de San José. Ici pas de grande randonnée, l’accès au Parc National permet seulement de se rendre au panorama sur le cratère. Il s’agit ici également d’un volcan actif. Par sécurité, des groupes sont autorisés à tour de rôle à se rendre au panorama et à y rester 20 minutes maximum. Et casque obligatoire. Pas de chance pour moi ce jour-là la vue était totalement bouchée, mais sinon vous pourrez observer un superbe lac bleu dans le cratère.

Tortuguero

Il y a des lieux où l’on se sent comme au bout du monde. Et c’est un peu ce que vous risquez de ressentir pour rejoindre le Parc National de Tortuguero car il est accessible uniquement par bateau. Le parc est situé au bout du village, entre l’Océan Atlantique et le Río. Il se compose à la fois d’une partie maritime (je vous en parle ci-dessous dans l’excursion que j’ai faite) et d’une partie terrestre. Mais au-delà du parc, on vient aussi pour son superbe petit village plein de charme, de couleurs, où l’on se sent si bien. D’ailleurs l’auberge de jeunesse où j’étais installée a été l’un de mes coups de cœur de ce voyage. Je vous en parle dans mon article sur mes hébergements préférés.

Excursion en canoë au lever du soleil

Réveil matinal pour se retrouver à 5h45 à l’entrée du Parc National de Tortuguero. Les gilets de sauvetage sont prêts si jamais nous venions à provoquer une rencontre imprévue avec les crocodiles 😀 Et c’est parti en direction de la mangrove à la force des bras. En réalité, c’est surtout le guide qui pagaie. Tout le long de la balade c’est l’occasion d’observer plusieurs hérons, des reptiles le long des arbres, et des singes capucins. Le guide avait même repéré un paresseux mais tellement noyé avec la végétation que je ne l’ai jamais vu. Je dois reconnaitre que ce calme matinal est hyper reposant et ressourçant. A seulement être entouré du bruit des animaux. Certains bateaux d’autres compagnies sont à moteur mais ce ne sont pas la majorité. D’autant plus qu’ils ne peuvent pas se rendre dans les espaces plus étroits. Vous aurez alors la rivière rien que pour vous. Le coût de l’excursion inclut le billet d’entrée au Parc National. Après votre sortie sur la rivière, vous aurez donc toute la journée pour revenir visiter la partie terrestre.

Tortuguero Eco Experiences – 30$

Ara Macao_lespiedsdanslevide

Les réserves biologiques

Monteverde

A quelques kilomètres de Santa Elena, la réserve de Monteverde est surnommée la forêt de nuages. On y vient pour son atmosphère si particulière, qui crée une ambiance magique. Située en altitude, la température tranche avec celle des parcs nationaux en bord d’océan. La visite de la réserve prend environ 3h et inclut un arrêt au bord d’une cascade (baignade impossible) et un superbe panorama sur toute la vallée. Mais ceci n’est possible qu’en cas de temps dégagé. J’avais fait cette visite sans guide et côté animal, je n’ai pas vu grand chose… Comme pour chacune de mes visites sans guide… Par contre la flore est vraiment diversifiée. C’est un vrai moment de relaxation.

Entrée : 23$

Parcours en tyroliennes au dessus de la canopée

Les 2 activités phares dans la région sont les tyroliennes et les ponts suspendus. Il est même possible de faire une excursion qui inclut les 2 types d’attractions. J’ai pour ma part opté pour une excursion à sensations fortes incluant un parcours en tyroliennes de plus de 4km. Avec en prime 2 tyroliennes en position de superman (oui, oui, oui les bras tendus et les jambes suspendus) dont l’une d’elle fait plus d’1 km. Et si vous avez vraiment l’âme d’un aventurier, vous pouvez terminer avec un saut de Tarzan, autrement dit un saut dans le vide. Mais vous êtes attachés par la taille et non par les jambes. J’ai préféré regardé 😀

Monteverde Extremo Park – 50$

Cabo Blanco

A quelques kilomètres de Montezuma en longeant le bord de mer, se situe la réserve de Cabo Blanco. C’est un espace avec seulement deux sentiers. L’un permet de faire une boucle dans la forêt. Il peut se faire accompagné d’un guide. L’autre est une randonnée de 5h environ aller/retour et donne accès à un plage (voir ci-dessous). Cette réserve est en grande partie fermée au public, nous pouvons accéder qu’à une infime part de ses 1 200 hectares. Elle n’est pas l’une des plus connues pourtant elle mérite vraiment le détour.

Entrée : 12$

Randonnée - 5h

Imaginez vous marcher dans les forêts du Costa Rica, à guetter le moindre bruit, le moindre mouvement. Ici les marcheurs se font plutôt rares, et on se prend à rêver d’un tête à tête avec un félin. Il n’en sera rien pendant toute ma randonnée :D. Par contre l’arrivée sur la plage de sable blanc, elle, est bien réelle. Et quelle récompense !!! Alors la baignade n’est pas facile car de nombreux rochers remplissent le fond de l’océan donc si vous le pouvez, prévoyez des chaussures d’eau. Sinon, sur une partie de la plage, ils forment comme une barrière naturelle qui stoppe les vagues et qui permet de se délasser tranquillement. La marche n’est pas particulièrement difficile sur le plan du dénivelé. Ça monte et ça descend bien un peu mais rien d’impressionnant. Par contre, vu la chaleur moite environnante, vous risquez de suer fort ! Prévoyez vraiment beaucoup d’eau.

Tirimbina

A proximité de Puerto Viejo de Sarapiquí, plusieurs réserves privées peuvent être visitées. Elles sont d’ailleurs en général avant tout un lieu d’hébergement. Leurs réserves privées sont donc incluses d’office pour tous les clients des hôtels. Par contre vous pouvez également y accéder à la journée comme nous l’avons vu à l’Arenal Observatory Lodge. La réserve Tirimbina a comme spécificité de détenir l’un des ponts suspendus les plus longs du Costa Rica. Cela peut-être une bonne option pour découvrir les sensations si vous ne l’avez pas déjà fait à Monteverde. D’autant plus que le pont enjambe le Río Sarapiquí. Et si vous avez de la chance, vous verrez même les rafts passer 🙂

Entrée : 18$

Grenouille « Blue Jeans »

Dendrobate doré

La Paz Waterfall Garden

Ce domaine privé à environ 1h30 de route de San José a décidé de sauver les animaux abandonnés ou capturés illégalement pour leur offrir une deuxième vie. Ils n’ont pas vocation à être relâcher dans la nature car ces animaux ne sont pas aptes à survivre dans leur milieu naturel. Pendant votre visite vous pourrez observer différentes espèces d’oiseaux, de toucans, de papillons, de grenouilles, de paresseux, de singes ou bien encore de félins. C’est à la fois très impressionnant de les voir d’aussi près. Et en même temps très perturbant de les voir enfermés n’étant pas une grande adepte des zoos. Ici la cause est différente. Maintenant je préfère vous prévenir. Le plus difficile pour moi aura été l’espace des félins, bien trop petit à mes yeux. En contrebas des animaux, vous pourrez terminer votre visite avec les points de vue sur trois immenses cascades. De quoi proposer une activité diversifiée à quelques pas de la capitale.

Combo tour : plantation de café, Volcan Poás et La Paz Waterfall Garden

Ce tour d’exception au départ du San José vous embarque pour la journée à la découverte de 3 attractions phares de la vallée centrale. Vous partirez à la découverte d’une plantation de café, la méthode de culture, et vous terminerez bien sûr par une dégustation. Ensuite vous prendrez la direction du Volcan Poás pour découvrir (ou non 🙂 ) son lac de cratère. Vous rejoindrez pour la fin de matinée La Paz Waterfall Garden pour terminer la journée le long de ses cascades.

Expediciones Tropicales – 145$

Ara Macao_lespiedsdanslevide

Les plages, cascades et rivières

Playa Ostional

Au nord de Nosara se trouve une des plages les plus mythiques du Costa Rica : la plage Ostonial. La différence c’est que l’on ne vient pas ici pour le farniente ou le surf. Mais pour assister à la ponte des tortues de Ridley ! Le phénomène appelé « arribadas » a lieu chaque mois. Et leur nombre est encore plus impressionnant pendant la fin de l’année. La plage de sable noir se remplit de tortues venues pondre en masse. Cette plage est d’autant plus particulière car il s’agit de la seule plage au Costa Rica où il est autorisé de ramasser les œufs de tortues. Ceci est encadré : uniquement au début des arribadas et par les associations de villageois. En réalité des scientifiques ont prouvé que les premiers œufs étaient broyés par les tortues suivantes, ce qui augmentait les infections du sol et empêchait une bonne éclosion des œufs. Il faut savoir aussi que l’observation de la ponte est possible toute l’année mais les naissances n’ont pas lieu en saison sèche car la température est trop élevée. 

Excursion pour observer la ponte des tortues

Pour vous y rendre, vous pouvez passer par une excursion qui inclura le transport, le droit d’entrée et la visite guidée. Vous pouvez aussi vous y rendre par vous-même mais la plage est sécurisée, vous devrez dans tous les cas payer un droit d’entrée qui vous donnera accès aux services d’un guide. Je n’ai pas d’organismes à vous recommander car je suis passée par mon école de langue qui avait tout organiser.

Playa Biesanz

A quelques kms du Parc National Manuel Antonio, la plage de Playa Biesanz vous accueille. Moins fréquentée que les plages de Manuel Antonio, l’eau est toute aussi belle et chaude. Pour y accéder il suffit de se garer le long de la route et de marcher pendant 15 min. Vous aurez peut-être même le privilège de vous installer sous un arbre où un paresseux se repose. 

Playa Dominical

Pour tous les surfeurs et les amoureux de la vanlife j’ai adoré cette immense plage remplie de grosses vagues et de brume lors du coucher du soleil. Cela donne juste envie de venir avec son combi Volkswagen et rester ici des jours durant à regarder les vagues ! 🙂 Ai-je besoin de rajouter que la température de l’eau avoisine les 28°C ?

Playa Carrillo

A quelques kilomètres de Samara, Playa Carrillo est une jolie baie de sable blanc et de palmiers. Ici pas de vagues, donc un endroit idéal pour se baigner en toute tranquillité. Il y a même des tables de pique-nique si vous le souhaitez. Par contre la route passe pas loin, pratique pour l’accès, moins pour le bruit.

Cascade Nauyaca

Réputée comme l’une des plus belles cascade du pays, Nauyaca est en fait une réserve privée qui propose de rejoindre la double cascade soit à pied, soit en excursion à cheval, soit en excursion en 4×4. Après avoir grimpé les nombreuses marches, vous accéderez à la cascade supérieure non autorisée à la baignade mais majestueuse avec sa hauteur. Puis la cascade inférieure offre une rideau d’eau parfait pour la baignade et pour se rafraîchir après une marche sous la chaleur des tropiques.

Entrée : 10 $

Randonnée - 4h

Le début de la randonnée se fait soit à pied à partir de l’accueil pour ceux arrivés en bus, soit à partir du parking 3km plus bas. Je vous recommande vivement si vous le pouvez de vous rapprocher en voiture car c’est la portion la plus pentue de la randonnée. J’avoue avoir triché pour cette marche car je m’étais blessée à la cheville, j’avais donc opté pour l’excursion en 4×4. Par contre les amis avec qui j’étais venue ont profité de la randonnée et ont vu plusieurs espèces d’oiseaux dont des aras et entendu pas mal de singes hurleurs.

Cascade de Montezuma

En quittant le village de Montezuma par l’ouest, vous pourrez vous rendre à sa cascade qui est en fait une succession de 3 cascades. C’est une bonne option pour changer de la plage et se baigner dans des eaux plus fraîches et sans vague. Par contre, vous ne serez pas les seuls à avoir cette idée.

Randonnée - 2h

En arrivant par le sentier, vous devez enjamber le cours d’eau et crapahuter sur les rochers pour atteindre la première cascade. Elle dispose d’une grand bassin qui permet de se baigner sans problème. Par contre prévoyez des chaussures d’eau pour être plus à l’aise. Après vous pouvez rejoindre les cascades supérieures en escaladant sur la droite les rochers. C’est plutôt physique et assez impressionnant. Sinon il existe un autre accès aménagé par la gauche avec des escaliers qui rejoignent les deux autres cascades. Il faudra juste payer un dollar à un guichet. Arrivés en haut, là encore plusieurs bassins aux pieds des cascades. Sinon vous pouvez aussi en profiter pour sauter 🙂

Cascade de Llanos de Cortés

A environ 30 min de Liberia, vous pouvez visiter la cascade de Llanos de Cortés. Son accès est payant mais accessible directement en voiture (ou en 45 min de marche depuis l’arrêt de bus). Sur place vous découvrirez une grand cascade avec un bassin pour se baigner. La belle surprise c’est que le fond est recouvert de sable. Donc pas de cailloux inconfortables pour se baigner. Il est également possible de rejoindre une autre petite cascade en traversant le cours d’eau. Et même de rejoindre le haut de la cascade pour un super panorama. Le petit plus ? Un soin de peau gratuit par les poissons présents dans l’eau !

Entrée : 7$

Río Sarapiquí

Le Costa Rica est riche en cours d’eau et en rivières. Parmi celles que vous pourrez découvrir, il y a le Río Sarapiquí. Il s’agit du cours d’eau que vous surplombez lors de la visite de la réserve Tirimbina. (cf ci-dessus). A proximité de la compagnie de rafting Aguas Bravas, vous pourrez même venir vous baigner dans son cours d’eau.

Descente en rafting

Avec une classification de niveau II en saison sèche, la descente en rafting permet quelques sensations dans les rapides mais donne surtout l’occasion d’observer la faune sous un autre angle. De nombreux hérons et quelques rapaces vous accompagneront pendant ces deux heures de descente. Avec en plus une dégustation de fruits frais à bord et quelques moments de baignade volontaires et involontaires 🙂

Aguas Bravas – 65$

Ara Macao_lespiedsdanslevide

Mon itinéraire idéal

Mon parcours

Alors vous le verrez par vous-même, mon tour du Costa Rica n’a pas été des plus linéaires 🙂 2 raisons à cela : d’une part je suivais mon instinct et mes envies, je n’avais aucun itinéraire établi. D’autre part, passer par la capitale San José reste la meilleure option en bus pour traverser le pays en limitant les correspondances et le temps de trajet. Je vous invite à cliquer sur les cartes pour voir plus en détails puis cliquez à nouveau sur la loupe en haut à droite. 

Ma version recommandée

Je vous propose un nouvel itinéraire qui sera plus adapté pour ceux qui opteront pour une location de voiture. A savoir qu’il existe des aéroports secondaires. Certains ont par exemple fait le choix de laisser la voiture de location avant le Parc National de Corcovado et de rentrer en avion. Il s’agit ici d’un itinéraire qui peut être fait sur 1 mois et demi voire 1 mois en voiture. Si toutefois vous disposez de moins de temps, il est possible de retirer le côté Caraïbes, la péninsule Nord de Nicoya (mais gardez Montezuma), ou bien encore le Corcovado.

Parmi toutes ces activités, quelle est celle qui vous tente le plus ? Avez-vous un animal que vous rêvez de voir ?

Pinterest - Les activités Costa Rica_lespiedsdanslevide

Vous êtes sur Pinterest ? Partagez et suivez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *