NEW-YORK – 8 jours au cœur de la Big Apple

New-York est une ville qui fait rêver, par sa démesure, ses lumières, ses gratte-ciels. Car elle donne l’impression d’être déjà connue avant même d’y être allée tellement les références dans les films et les séries sont nombreuses : Friends, How I Met Your Mother, Gossip Girl, Sex and the City (chacun ses références, je vous prie de ne pas juger 😀 ). Je vous propose de partir à sa découverte, de vous présenter mes endroits coups de cœur et mes conseils pratiques pour profiter au mieux de votre première visite dans la ville qui ne dort jamais. 

INFOS PRATIQUES

Compagnie Aérienne :
Air France

Décalage horaire :
– 6h par rapport à la France

Langue :
Américain

Monnaie :
Dollar
1 Dollar = 0,89€
< Conversion du jour

Budget de ce voyage :
1 500€

statue_de_la_liberte

Quoi visiter ?

Les possibilités de visites à New-York sont nombreuses. Cependant pour une première visite on cherche le plus souvent à découvrir les incontournables de la ville. Si la ville est découpée en 5 arrondissements (Manhattan, Brooklyn, Le Bronx, Staten Island et Queens), la plupart des points d’intérêts se situent à Manhattan et à Brooklyn.

Afin de faciliter la découverte de la ville, l’article est découpé par quartier. En effet, au moment de planifier vos visites, il est recommandé de prévoir des demi-journées par quartier pour ne pas se disperser. Vous retrouverez à la fin de cet article une proposition de planning pour tirer profit au maximum de votre temps sur place.

Midtown

Madison Square Park et Washington Square Park

Situés à proximité de la mythique 5ème avenue, Madison Square Park et Washington Square Park vous plonge au cœur de la vie des New-Yorkais. Prenez un plat à emporter et installez-vous sur l’un des nombreux bancs. Puis profitez de la vue.
Et si votre esprit de compétition se fait sentir, de nombreux joueurs d’échecs vous attendent à Washington Square Park en week-end.

La 5ème Avenue démarre au nord de Manhattan dans Harlem, longe Central Park par l’Est et se termine au sud à Washington Square Park. Sa partie la plus connue débute au sud de Central Park jusqu’au Rockefeller Center. C’est ici que vous y trouverez les plus grands marques de luxe. 
Mais finalement à mon sens, la partie la plus intéressante demeure entre Rockefeller Center et Washington Square Park. Vous pourrez y admirer l’Empire State Building et le Flatiron Building.

Empire State Building

Parmi les photographies cultes de New-York, celles prises en haut d’un rooftop sont surement les plus recherchées. Plusieurs spots existent dans certains bars. Mais les points de vue les plus connus sont ceux pris en haut de l’Empire State Building et du Top of the Rock.

L’Empire State Building a été construit en 1931 et mesure 381 mètres avec 102 étages. Il demeura le plus grand gratte-ciel au monde pendant les 40 années qui ont suivi sa construction. Lors de votre visite, le 86ème étage donne accès à la vue imprenable sur la ville. Mais cette vue depuis l’intérieur devient bien meilleure en accédant au 102ème étage. Vous pourrez découvrir depuis l’extérieur, Central Park, ou bien encore la One World Trade Center.
Beaucoup d’articles préconisent une visite tôt le matin ou tard le soir. Pourtant, nous y étions vers 13h et n’avons quasiment pas attendu (environ 20 minutes). Si toutefois vous ne parvenez pas à faire votre choix entre le jour et la nuit, sachez que le City-Pass propose sur son billet 2 entrées dans la même journée. Parfait pour les indécis 🙂

vue depuis le sommet de l'empire state building à new york

Vue depuis l’Empire State Building côté sud avec la One World Trade Center en arrière plan

Top of  the Rock

Deuxième gratte-ciel plébiscité pour sa vue à couper le souffle, le Rockefeller Center dispose d’un observatoire à 259 mètres  de haut : le Top of the Rock. Vous y trouverez une vue similaire à l’Empire State Building mais avec le privilège de l’avoir sur vos photos 🙂 

Ouvert de 08h à minuit, nous y étions vers 23h15 et n’avons pas du tout attendu. Contrairement à l’Empire State Building, le point de vue est protégé par de grandes baies en plexiglas telle que la tour Montparnasse. Heureusement, il est possible de se rendre au tout dernier étage qui ne comporte pas ces baies. Vous pourrez même y poser un appareil photo et éviter la photo floue !

vue nocture du top of the rock avec empire state building rouge

Vue depuis le Top of The Rock avec l’Empire State Building illuminé en rouge

Flatiron Building

Construit en 1902, le Flatiron Building a la particularité d’être en forme de fer à cheval. C’est cette architecture peu conventionnelle qui lui vaut sa renommée. Situé à proximité du Madison Square Park, il est situé au croisement de la 5ème avenue et de Broadway.

flatiron building et horloge cinquième avenue
NewYork_lespiedsdanslevide (127)

Grand Central Terminal

Accueillant dorénavant uniquement des trains locaux, Grand Central Terminal a gardé le charme d’une gare construite il y a plus d’un siècle. Et c’est son hall principal qui attire tous les regards avec une voûte aux proportions démesurées. A moins que cela ne soit plutôt l’agitation des New-Yorkais. Je pense en toute franchise que j’aurai pu rester une demi-journée rien que dans cette gare à prendre des photos.

hommes et femmes dans hall central à grand central à new york
femme au guichet à grand central à new york prenant un billet
femme au guichet à grand central à new york prenant un billet
homme au guichet à grand central à new york prenant un billet

Grand Central Market

Au cœur de la gare se trouve un marché avec environ une dizaine de commerçants :  le Grand Central Market. Si vous avez lu mon article sur le Vietnam, alors vous savez combien j’apprécie les marchés et la nourriture. Je m’adresse directement aux gourmands : vous allez adorer ces boutiques qui incitent à dépenser quelques dollars pour en profiter lors d’un pique-nique !

Times Square

Que serait New-York sans son célèbre quartier aux publicités illuminées et aux devantures éclairées des théâtres  ? Times Square est un passage obligé tellement sa popularité est grande. Je vous invite donc à vous y rendre.

Néanmoins je n’ai pas gardé un souvenir impérissable de ce lieu. Si l’effervescence présente sur place est vraiment dingue et vivifiante, l’artère principale fait clairement mal aux yeux 🙂 Les rues adjacentes accueillant les nombreux théâtres sont elles beaucoup plus agréables. La visite de jour ne procure quant à elle pas grande émotion. Mais il est certain qu’il s’agit d’un avis personnel, et que le mieux reste de s’y rendre pour se faire son avis.

Lower Manhattan

Soho , Little Italy et Chinatown

Les quartiers de Soho, Little Italy et Chinatown sont situés au sud de Midtown. Si Little Italy et Chinatown sont réputés pour leur culture et leur décoration, Soho est davantage réputé pour ses escaliers de secours typiques qui ornent les façades des immeubles. Cependant, je vais avoir assez peu de choses à vous partager sur ces quartiers car nous ne sommes passées que brièvement à Soho et pas du tout dans Little Italy et Chinatown.

Meatpacking District

The Vessel

Construit début 2019, The Vessel a été implanté dans un quartier en plein essor. : Meatpacking District. Situé à l’ouest de Manhattan, The Vessel a une architecture totalement avant-gardiste. L’entée est gratuite mais soumise à un quotas d’entrées par heure. Dans ce cas il vous suffira juste de récupérer un billet en arrivant et d’attendre votre tour de visite. C’est totalement le genre de lieu que j’adore ! Décalé et insolite. Il s’agit également du point de départ de la High Line.

vessel récemment construit couleur rose gold

The Highline

Cette ancienne voie de chemin de fer réhabilitée en sentier de promenade est l’un de mes plus gros coups de cœur de ce séjour. Car la High Line est un mélange d’urbanisme et de nature. On se balade le long de cette voie ferrée en longeant une végétation savamment agencée sur une distance d’un peu plus de 2 kms entouré par les immeubles et les grandes avenues. C’est un des meilleurs lieux de détente de New-York, assez fréquenté il faut être honnête. Mais qui mérite d’être fait. 

sculture love le long de la high line à new york

Greenwich Village

En terminant par le sud la balade sur la High Line, se trouve l’un des quartiers résidentiels les plus connus : Greenwich Village. Peut-être le nom ne vous dira rien. Mais son architecture très sitcom vous parlera j’en suis sure. Lieux de tournage de Friends et de Sex and the City, c’est aussi un quartier animé avec de petits bars de quartiers.
Après l’avoir visité, c’est un lieu de résidence que je recommanderai à 100%. Sûrement pas le moins cher mais réellement authentique. On prend plaisir à sillonner ses ruelles, admirer ses escaliers de secours, et ses maisons brownstones au style victorien.

appartement de friends à new york

Upper West Side

Central Park

En remontant vers le nord de l’île de Manhattan, il est temps de faire un arrêt à Central Park. Central Park c’est un terrain de jeux d’une superficie de 341 hectares soit 4 kms de long pour 800 mètres de large. Autant vous dire qu’hormis à vélo, vous aurez du mal à voir la totalité du parc en un séjour.
En accédant par l’ouest du parc, sur la 89ème rue, vous aurez un magnifique point de vue sur l’immense lac central du parc où se côtoient coureurs, cyclistes et piétons. En partant vers le sud, à partir de la 81ème rue, vous pourrez vous rendre à plusieurs terrains de base-ball. Puis en continuant de descendre en direction de la 72ème rue, se trouve la jolie Bethesda Fountain.

central park avec son lac et sa fontaine et ses buildings

Upper East Side

Roosvelt Island

En traversant Central Park, vous arriverez à l’Upper East Side : temple des hôtels de luxe et des appartements à plusieurs millions de dollars. Malgré cela, le quartier ne présente pas beaucoup d’intérêt hormis celui d’accueillir les musées du MET et de Guggenheim. Par contre, en poursuivant votre chemin, grâce à l’abonnement de métro, vous pouvez accéder gratuitement au Roosvelt Island Tramway qui est un téléphérique reliant Manhattan à Roosvelt Island. L’île permet un très joli point de vue sur la skyline de New-York

téléphérique rouge roosvelt island

Harlem

Ancien quartier malfamé de Manhattan, Harlem jouit dorénavant de tarifs immobiliers plus accessibles qui le rend de plus en plus populaire auprès des New-Yorkais. Il tend à devenir la nouvelle banlieue résidentielle des budgets plus serrés. L’histoire de ce quartier mérite d’y faire un détour car il reste le berceau de la culture afro-américaine. D’ailleurs, pour mieux l’appréhender je ne peux que vous recommander une visite guidée qui vous permettra d’en découvrir davantage (cf section Quelles activités).

Financial District

panneau de rue Wall street et feu de circulation

9/11 Memorial

Beaucoup d’entre nous seraient capables de dire ce qu’ils faisaient quand ils ont appris les attentats du 11 septembre 2001. Pour ma part, j’ai été profondément marquée par cet attentat qui a causé la mort de presque 3 000 personnes.

L’hommage aux victimes fait au 9/11 Memorial m’a profondément touché et je reste admirative du travail architectural qui a été accompli et de la charge émotionnelle qui en découle : deux bassins situés à l’emplacement des anciennes tours jumelles dont le mouvement de l’eau fait écho à l’effondrement des tours. En parallèle à ce mémorial, chacun fera le choix ou non de visiter le musée qui lui est dédié. Pour ma part, les clichés bien trop descriptifs ne m’ont pas incitée à y aller.

Statue of Liberty

A proximité de ce lieu chargé en émotions, vous trouverez le point de départ pour l’accès à la Statue de la Liberté. Emblème de New-York, elle a été offerte par les français en 1886 pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. Le billet standard donne accès au piédestal de la statue et au Musée de l’immigration situé sur Ellis Island. Par contre les premiers bateaux partent à compter de 9h, il est donc préférable pour éviter la foule d’y être dès l’ouverture.

Pour cette visite emblématique, nous avions fait le choix d’acheter plusieurs mois à l’avance le billet permettant d’accéder à la couronne de la statue. En tout honnêteté, je n’ai pas apprécié cette visite. La vue en haut de la couronne est très mauvaise (très peu de visibilité) et l’accès par un escalier en colimaçon plutôt inconfortable pour les claustrophobes. Pour autant les alentours de la statue et l’arrivée en bateau sont vraiment magiques 🙂

skyline de new york avec la statue de la liberté

Brooklyn

Brooklyn Bridge

Manhattan étant une île, de nombreux ponts ont été construits pour s’y rendre. Le plus connu d’entre eux reste le Brooklyn Bridge avec ses deux doubles piliers massifs et ses multiples câbles. Pour profiter au maximum de la vue, je vous recommande de vous rendre directement à Brooklyn par métro, de profiter de Brooklyn Park et sa superbe vue sur la skyline. Puis de traverser en direction de Manhattan par le pont suspendu. En effet la vue y est bien meilleure dans ce sens.

femme avec sac à dos et appareil photo sur brooklyn bridge

Brooklyn Park

skyline nocture new york depuis brooklyn park

Street-art à Bushwick

Brooklyn est immense, et il serait possible de concentrer ses visites qu’à cet arrondissement de New-York. Si le temps vous le permet, rendez-vous à Bushwick seul, ou dans le cadre d’une visite guidée, pour découvrir toutes ses œuvres de street-art. 

Cet art me passionne, j’avais déjà eu l’occasion de partager quelques œuvres comme dans mon article sur Budapest. Alors autant vous dire que les fresques peintes à Brooklyn m’ont captivée. Perdez vous dans ses ruelles laissez vous surprendre par ces œuvres gigantesques !

homme avec beret en street art a brooklyn a bushwick
femme avec bonnet bleu en street art a brooklyn a buswhick

Dumbo

Ce voyage autour des lieux les plus iconiques de New-York ne pouvait se finir sans un détour pour un des spots les plus instragrammables de la ville : la vue sur le Manhattan Bridge depuis Dumbo. Situé à l’intersection de Washington Street et de Water Street, ce point de vue laisse même entrevoir l’Empire State Building (si, si, regardez bien entre les deux piliers, sous le tablier 🙂 ). 

manhattan bridge depuis washington street a dumbo
statue_de_la_liberte

Quelles activités ?

New-York peut tout à fait se limiter aux balades dans la ville avec quelques points de vue à partir des rooftops. Mais elle réserve encore de belles surprises à ceux qui veulent s’imprégner davantage de sa culture. A ce titre, je vous propose 5 activités authentiquement new-yorkaises.

Voir un spectacle à Broadway

Vu le nombre de spectacles qui sont joués à Broadway, vous trouverez à coup sûr votre bonheur. Si l’un d’entre eux vous fait rêver, je vous recommande de réserver à l’avance votre billet pour garantir le placement de votre choix. Il en est de même pour tous les spectacles Disney. Par contre, il s’agit d’une dépense conséquente car les billets débutent autour de 100$ voire 140$ pour The Lion King.

Sinon pour des billets moins chers, je vous recommande de prendre vos places le jour même à un kiosque TKTS. Évitez celui sur Times Square assez couru et retenez que les spectacles les plus renommés sont rarement présents. Par exemple, en nous rendant dès l’ouverture au TKTS South Street Seaport (vers Financial District), nous avons pu obtenir des billets mezzanine pour Chicago à moitié prix soit environ 50$.

Nous avons adoré le spectacle. Entre le chant, la danse, le jeu d’acteurs et les costumes, c’était éblouissant. Si vous n’êtes pas bilingue (comme moi), certains dialogues risquent de vous échapper mais cela reste accessible avec l’aide de la mise en scène. Et si vous ne savez pas lequel aller voir, vous trouverez de nombreux avis sur internet pour vous aider à faire votre choix.

Il est également possible de jouer à la Loterie et croiser les doigts pour être tiré au sort. Nous avons tenté tous les jours pour The Lion King mais sans succès 🙂

Voir un match de base-ball

Activité préférée des New-Yorkais, le base-ball se vit plus qu’il ne se regarde. Et pour cause, un match de base-ball dure entre 3 et 4h. Venez profiter de l’ambiance et observez les New-Yorkais 🙂 Tee-shirt, banderoles, maquillage. Voilà le parfait combo du supporter des Yankees.
Situé dans le Bronx, au nord de Manhattan, le Yankee Stadium peut accueillir jusqu’à 50 000 personnes. Vous trouverez des billets sur internet à partir de 9$. Les prendre à l’avance semble être la meilleure option pour les payer moins cher et ne pas faire la queue au stade. 

Par contre si vous le pouvez, choisissez une date au début de votre séjour. Pour notre séjour, nous avions opté pour un match deux jours avant de rentrer. Malheureusement il a plu les 2 jours précédents le match, le terrain était impraticable malgré les tentatives du staff. Le match a donc été reporté au mercredi. Cependant, avec l’avion le soir même, le timing aurait été vraiment trop serré. Nous avons donc seulement pu voir les joueurs rentrer sur le terrain et profiter des boutiques de supporters.

match annulé au yankee stadium

Faire une visite guidée

Les anecdotes, les coins méconnus… voilà le vrai plus de la visite guidée. New-York est une très grande ville avec de nombreux quartiers qui ont chacun leur histoire.
Beaucoup de possibilités de visite, la majorité en anglais. Si par contre vous souhaitez une visite en français, vous pouvez consulter le site de New-York en français. Les visites sont en générales d’une durée de 3h et coûtent 45€.

Parmi la dizaine de visites proposées, j’ai testé celle du quartier de Harlem. Au programme : street-art, maisons browstones et culture afro-américaine. Un super moment passé en compagne d’Audrey malgré la pluie 🙂

visite de harlem par new york en francais
audrey avec un parapluie pour new york en francais

Voir une messe Gospel

Parmi les immanquables de la ville, prévoyez de vous rendre le dimanche matin dans une messe de Gospel. La majorité ont lieu dans le quartier de Harlem mais vous pourrez également en trouver dans d’autres quartiers. 
Il s’agit avant tout comme son nom l’indique, d’un office religieux. Donc pas de téléphone portable, appareil photo ou de départ anticipé 🙂 Certaines messes peuvent également avoir lieu le mercredi soir. C’est une option à avoir en tête selon votre organisation.

Nous avons participé à la messe dispensée par la Brooklyn Tabernacle pour le premier office (la meilleure option pour être avec les fidèles et sans trop de touriste). Cette église est immense et accueille une centaine de chanteurs !!! De quoi avoir des frissons. L’expérience vaut vraiment d’être vécue. Nous y étions le jour de la fête des mères. Autant vous dire qu’on a assisté à un vrai show à l’américaine avec le pasteur qui invite les mamans les plus âgées, celles ayant le plus d’enfants ou bien encore un couple dans le besoin. Paroles sur écran géant, accolades avec le voisin… On est loin de la messe française 🙂

Les musées

MET, MOMA, Guggenheim, le Musée d’histoire naturelle… Autant de noms que vous avez peut-être déjà entendus ou vus dans les films et séries télés. Amateurs d’art vous devriez y trouver votre bonheur. Et surtout y passer pas mal de temps. 

N’étant pas passionnée par les musées j’ai fait uniquement le MET mais à posteriori j’aurai dû privilégier Guggenheim dont l’esthétisme m’inspire davantage.

dav

Quel city-pass acheter ?

En cumulant le coût des différentes visites il devient vite plus avantageux d’acheter un pass. Seulement difficile de faire le choix entre les différents pass disponibles car ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Pour vous aider à faire votre choix, je vous recommande l’article d’Alex Vizeo.

Le plus connu d’entre eux est le New-York City Pass qui permet de sélectionner 6 visites pour environ 132$ sur leur site internet.

      1. Empire State Building
      2. Musée américain d’Histoire naturelle
      3. Le Metropolitan Museum of Art
      4. Top of the Rock OU Musée Guggenheim
      5. La Statue de la Liberté et Ellis Island OU Croisières Circle Line
      6. Mémorial et Musée du 11 septembre OU Intrepid Sea, Air & Space Museum

Comme vous l’avez lu plus haut, souhaitant visiter la couronne de la Statue de la Liberté, nous avions déjà pris notre billet car aucun pass ne l’inclut. Nous n’étions pas non plus intéressées pour les différents musées du pass. C’est pourquoi nous avons opté pour la version New-York C3 qui permet de sélectionner 3 activités parmi :

      1. Empire State Building
      2. Top of the Rock
      3. La Statue de la Liberté et Ellis Island
      4. Mémorial et Musée du 11 septembre
      5. Musée américain d’Histoire naturelle
      6. Le Metropolitan Museum of Art
      7. Croisières Circle Line
      8. Intrepid Sea, Air & SpaceMuseum
      9. Musée Guggenheim
      10. Croisières touristiques Hornblower

A noter : dans cette version du City-Pass l’entrée pour l’Empire State Building est unique contrairement à son grand frère qui permet de faire 2 entrées la même journée (idéal pour profiter des lumières de NYC).

statue_de_la_liberte

Combien de temps partir ?

Si New-York peut être visité sur 2-3 jours dans le cadre d’un voyage organisé, je recommande plutôt une durée entre 7 et 10 jours.
La ville est grande. On marche beaucoup (environ 15 km par jour) malgré la présence des transports en commun.

Par ailleurs, en prévoyant plus d’un semaine, vous pourrez vous accorder la visite de Brooklyn, le nord de New-York ou bien encore une étape à Coney Island.
Et si vous êtes de grands fan de musées, prévoyez une demi-journée à chaque visite. A ce rythme, les journées se remplissent vite et il y a peu de chance que vous restiez sans rien faire 🙂

Je suis partie 8 jours. Avec un peu de recul, il aurait été préférable de rester, soit un jour de moins, soit 2-3 jours de plus.
En effet, pour se déplacer à New-York vous pouvez acheter la MétroCard qui vous permet d’utiliser les bus et métro de la ville. Pour 7 jours, celle-ci coûte 32$. Cependant, pour 1 journée en plus dans la ville, en limitant au maximum les trajets, nous avons dépensé 15$/personne.
Et si vous souhaitez rester 10 jours, il suffit de prendre 2 abonnements de 7 jours

statue_de_la_liberte

Quand partir ?

New-York peut se visiter à plusieurs périodes dans l’année. La période hivernale permet d’accéder à la magie des illuminations de Noël et du Nouvel an sous une atmosphère enneigée. Alors que la période estivale permettra de davantage profiter des extérieurs sous des températures moins traumatisantes 🙂
Tout dépend donc de vos intentions. Par exemple la NBA s’arrête en mars. Impossible donc de voir un match des Knicks contre les Lakers au mois de juin !

Vous pouvez vous appuyer par exemple sur le site Quandpartir qui détaille les conditions météo les plus favorables pour s’y rendre. Mais là encore pas de règle : nous y étions mi-mai, nous avons apprécié notre doudoune et je suis même revenue avec un bonnet des Yankees c’est dire 🙂

statue_de_la_liberte

Où loger ?

Lors de l’élaboration de votre voyage, vous aurez très certainement envie de loger en plein cœur de Manhattan. A proximité de tous les centres d’intérêt, c’est la meilleure option pour limiter le temps de trajet. Cependant il faut compter entre environ 150€-200€ par nuit pour une chambre double en hôtel.

A New-York, vous pourrez faire baisser la note en optant pour des nuits en auberges de jeunesse ou bien encore du couchsurfing. Si toutefois vous préférez un hébergement privatif, il reste les nombreux hôtels et AirBnb. Pour autant, la réglementation pour les AirBnb est très stricte. Ils sont tout simplement interdits hormis pour les locations de courtes durées dont l’hébergement est dans une immeuble de moins de 3 étages ou bien si vous logez avec l’hôte. Prudence donc, au risque de voir sa réservation annulée si le propriétaire est dénoncé… 

Par contre, si vous faites le choix d’un hébergement privatif mais que vous n’avez pas le budget pour Manhattan, optez pour Brooklyn. En réalité Brooklyn est une ville dans la ville. Extrêmement étendue, vous pouvez opter pour un logement dans le tendance quartier hipster de Williamsburg.

Notre appartement se situait vers la station de métro Kingston-Throop Avs Station​. Nous étions au milieu des maisons brownstones. Vous savez, ces fameuses maisons vues dans Sex and The City ou bien encore Friends, avec leur grand escalier.

Nous avions environ 25 min de métro pour rejoindre Grand Central. Ce qui est une durée acceptable compte-tenu du fait que le logement était à 300m de la bouche de métro. Mais ne négligez pas la durée. Après une journée bien remplie, il vous tardera de rejoindre votre lit 🙂 30 minutes semble donc être un grand maximum. Une visite à Harlem depuis Brooklyn c’est 1h de transport. A considérer donc selon votre programme.

statue_de_la_liberte

Où manger ?

A New-York, les fast-food sont rois. Vous pourrez opter pour le hot-dog acheté dans la rue, ou bien le burger dévoré chez Five Guys. Et je n’ai pas encore parlé des Donuts chez Dunkin’ Donuts. Ça c’est pour le côté industriel. Mais il est aussi possible de manger de manière plus saine. Il faut savoir que de nombreux restaurants se tournent vers des alternatives végétales et innovantes.

Pour ce voyage notre objectif n’était pas d’engager de gros frais pour les repas. Par conséquent, nous avons donc opté en grande majorité pour les salades / sandwich à emporter et mangé dans les parcs. Parfait pour se mêler aux New-Yorkais lorsque le soleil est de la partie.

Dans les adresses un peu plus authentiques que nous avons faites :

    • Levain Bakery : une des meilleurs adresses de cookies de la ville ;
    • Dough : envie d’un donut à la confiture de lait ou bien encore le classique au chocolat ? Avec plusieurs adresses dans la ville, allez y faire un tour, ils valent vraiment le coup ;
    • Junior’s Restaurant :  une carte diversifiée avec des burgers au steak conséquent. Et surtout goûtez leur célèbre cheesecake ;
    • Brooklyn Diner : se targuent de vendre le plus grand hot-dog de New-York (et aussi les plus gros cookies).
dough doughnuts et donuts à la confiture de lait
donut a l hibiscus chez dough a new york
cheesecake au citron chez junior's restaurant a new york
statue_de_la_liberte

Quel budget prévoir ?

Si chaque pays et chaque lieu peut être abordé avec des budgets très variables, New-York est surement l’un des lieux avec la plus grand amplitude. Il est vrai que les grandes différences se feront bien sûr selon la durée de votre séjour et le type d’hébergement que vous choisirait. Afin de vous illustrer différents budgets, je vous recommande de lire l’article de Globescapade qui détaille le budget pour une semaine à New-York.

Mon planning idéal

proposition planning 8 jours à new york

Ces 8 jours passés à New-York ont été une vraie surprise ! J’appréhendais d’avoir l’impression de toute connaitre et d’avoir tout vu entre les films/séries, les photos sur les réseaux sociaux… Mais cette sensation au milieu de tous ces buildings… Elle reste impossible à imaginer. L’expérience mérite d’y aller au moins une fois ! Je ne ressens pas à ce jour l’envie d’y retourner contrairement à d’autres lieux qui m’ont vraiment donner envie d’y revenir. Je reste pourtant totalement ravie de ce séjour et de ces découvertes !!!

Et vous, quel a été votre coup de cœur à New-York ? Rêvez-vous d'y aller ?

NewYork pour la premiere fois_pinterest_lespiedsdanslevide

Vous êtes sur Pinterest ? Partagez et suivez-moi !

Commentaires (1)

  • Catherine 30 septembre 2019 at 20 h 21 min Reply

    C’est Beau, c’est vivant, instructif;
    J’ai le tournis pour pas dire le vertige!!!!

    Les images sont belles, très belles.
    J’adore les N&B.

    Tu es une passionnée et tu nous passionnes…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *