Un week-end dans le Golfe du Morbihan

Cliquez directement sur le lieu qui vous intéresse pour le découvrir sans lire tout l’article

Vous l’aurez surement remarqué, je suis une inconditionnelle des voyages à l’étranger. Cependant certaines régions de France me sont totalement inconnues. Pour pallier cela, je suis partie le temps d’un week-end prolongé découvrir le Golfe du Morbihan. Localisé en plein cœur de la Bretagne, c’est une première pour moi dans cette région ! J’entends déjà les Bretons crier au scandale 🙂 Il était donc grand temps d’aller découvrir ce joli coin de France.

Allez hop , je vous présente le programme de ces trois jours sur place remplis de soleil, d’océan et de grand air ! Qui a dit qu’il ne faisait pas beau en Bretagne

Vannes

Ville préfecture du département du Morbihan (« Mer petite » en breton), Vannes est une ville à taille humaine pleine de charme. Elle le doit en partie à ses ruelles et maisons médiévales extrêmement bien conservées et son joli port de plaisance. C’est un excellent pied à terre pour tous ceux qui souhaitent découvrir le Golfe. Tout en profitant de l’ambiance qui y règne. Pour les gourmands, de nombreux restaurants sont présents. En avant crêpes et galettes !!!

Vous pourrez flâner au cœur du marché le samedi matin qui s’étend dans les rues aux alentours du Marché Central à la recherche de produits locaux. De même, l’animation sur le port le samedi soir est tellement plaisante. J’y ai retrouvé l’effervescence du vieux-port de La Rochelle (version avec un peu moins de monde quand même ! ).

La ville est réputée pour ses remparts datant pour certaines parties du IVe siècle. S’il est possible de se balader dessus, la vue depuis les jardins est également vraiment agréable. Finalement le mieux pour découvrir la ville reste de se balader et se laisser envoûter par ses façades et ses boutiques de petits créateurs. Surtout que l’offre hôtelière est importante. A vous de voir si vous préférez en bénéficier ou opter pour l’air du large par exemple.

vannes_les_pieds_dans_le_vide (29)
vannes_les_pieds_dans_le_vide (32)

Erdeven

Ce week-end Pascal a été extrêmement ensoleillé, tels que les photos le montrent, avec des températures oscillant autour des 24°C.  De quoi donner des envies de plage, de baignade. Vous êtes amoureux de grandes plages qui s’étendent sur plusieurs kilomètres ? Dans ce cas, je vous recommande de partir en direction de Erdeven. En effet, situé à environ 30 min de voiture à l’ouest de Vannes, cette commune abrite les plages les plus sauvages du département. Vous pourrez même y voir ou pratiquer kite-surf et planche à voile.

A tel point que je suis tombée sous le charme de ces eaux translucides, classées « Pavillon bleu » et de son sable fin. Ce jour-là il y avait bien des baigneurs, et sans combinaison ! De vrais courageux car j’avoue y avoir mis que les pieds… Si par contre, l’idée de bronzer sur la serviette ne fait pas partie de vos passions, partez vous balader le long de l’océan pour découvrir les paysages rocheux qui se succèdent.

Croisière dans le Golfe

Lors de ma deuxième journée dans le département, j’ai réservé une croisière dans le Golfe du Morbihan avec une remontée de la rivière d’Auray par la compagnie Vedettes Angélus. Si plusieurs départs sont possibles, j’ai opté pour un départ à 10h de la ville de Locmariaquer. Située à la limite ouest du Golfe avant de déboucher sur la baie de Quiberon, c’est l’une des portes d’accès pour le découvrir sur la journée.

Par contre je préfère préciser que le parking de stationnement est minuscule. Je n’ose imaginer l’été la galère pour se stationner. A privilégier donc si vous logez sur place ou si la marche ne vous pose pas de problème.

Avant même d’embarquer, j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette ville. Assurément, la lumière ce matin là était incroyable et m’a rappelé l’atmosphère en Ecosse de la ville d’Oban. (Je vous parle très bientôt de ce superbe voyage réalisé l’année dernière !). A coup sûr,  des vacances en ces lieux doivent être tellement ressourçantes et relaxantes, surtout sous ce soleil.

croisiere_golfe_morbihan_les_pieds_dans_le_vide
croisiere_golfe_morbihan_les_pieds_dans_le_vide (3)

Après cela, nous contournons les parcs ostréicoles pour nous diriger vers la rivière d’Auray pour contempler les nombreux îlots qui composent le Golfe du Morbihan. Vu le temps et malgré l’heure plutôt matinale pour un dimanche, les voiliers étaient de sortie ! Pour autant, avec de très forts courants de marée (jusquà 21km/h) et des fonds marins peu profonds, naviguer en ces eaux nécessite un minimum d’expérience de navigation.

En tout cas, quel plaisir en tant que visiteur de découvrir tous ces bateaux et ces plaisanciers ! Avant d’y être je n’étais pas certaine de l’intérêt de remonter cette rivière. Pourtant, j’en ai apprécié son calme, ses maisons au bord du littoral et son arrivée sur le port d’Auray. Ce village est plein de charme avec son ancien pont et ses maisons construites sur les hauteurs de la ville. On l’aperçoit même avant d’arriver, par la 2X2 voies qui la surplombe.

L'île aux moines

Dans le cadre de cette croisière, une escale sur l’île aux moines est proposée pour une durée de 1h30 ou de 3h. Vu la météo, j’en ai donc profité pour prendre l’escale la plus longue. Ce qui semble être un minimum pour découvrir l’île. A savoir : vous pouvez venir à la journée sur l’île tout simplement en prenant les traversées à partir de Port-Blanc. Elle dure environ 5 minutes et revient moins cher que la croisière. Idéal pour ceux connaissant déjà le Golfe du Morbihan.

Sur l’île quasiment pas de voiture, le bonheur pour tous les randonneurs et les cyclistes. Avec 3 circuits en vélo, des sentiers du littoral qui font presque le tour de l’île, et quelques plages il y a de quoi faire ! Par exemple, en 3h d’escale vous aurez même le temps de faire le circuit bleu et le circuit rouge en vélo. Par contre ce n’est pas l’île de Ré 🙂 L’île est un peu vallonnée mais rien d’insurmontable.
En empruntant le circuit bleu vous pourrez profiter de superbes panoramas sur le Golfe du Morbihan. Ainsi que faire une halte sur ses plages avant d’atteindre la Pointe de Penhap. Le circuit rouge quant à lui vous amène sur la Pointe du Brouel avec une jolie vue sur le bourg.
Pour résumer, je ne peux que donc vous recommander cette excursion relaxante et dépaysante 🙂

www.ileauxmoines.fr

ile_aux_moines_les_pieds_dans_le_vide (5)

La presqu'île de Quiberon

Avant de repartir en terres charentaises, j’ai voulu m’éloigner du Golfe afin de découvrir Quiberon et sa presqu’île. Ainsi, après avoir passé la ville de Carnac, direction ce bras de terre qui avance dans l’océan pour un roadtrip improvisé. Avec sa route unique impossible de ne pas trouver son chemin !

Dès l’entrée sur la presqu’île les premières plages apparaissent telle la plage du Mentor. On y retrouve tous les codes des plages de l’Atlantique : des étendues d’océan et de sable à perte de vue ! Avec en toile de fond les surfeurs. J’ai A-DO-RE cet endroit où j’aurai pu rester des heures !

D’autre part, mon deuxième coup de cœur sur cette péninsule est décerné à la Côte Sauvage. Située de la pointe de Quiberon à la ville de Portivy, sur l’ouest de péninsule, elle alterne entre falaises déchiquetées, sentiers littoraux et plages surréelles où la baignade y est tout simplement interdite. Mais il est difficile de retranscrire la beauté de ces lieux en photos. Le mieux reste encore de les parcourir sur toute sa longueur soit environ 10km.

Mon conseil : en venant du sud de l’île, tournez à gauche en direction de l’océan à l’intersection de Kervihan qui indique un parking de 35 places : la Côte Sauvage continue bien au delà du parking et pourtant aucun panneau ne le précise 🙂 (coordonnées GPS : D186A 56510 Saint-Pierre-Quiberon 47.508345, -3.146033).

Ce premier article d'un week-end en France vous a plu ?

Un autre endroit à me conseiller en Bretagne ?

Je vous attends en commentaires ! Et si vous aimez mon travail, n’hésitez pas à en partager le contenu 🙂

un_weekend_dans_le_golfe_du_morbihan_pinterest_les_pieds_dans_le_vide

Commentaires (2)

  • une ancre à l'ouest 21 mai 2019 at 15 h 00 min Reply

    Mon petit département que j’aime tant.

    • Camille 21 mai 2019 at 19 h 42 min Reply

      Bonjour Lilou, eh bien j’espère lui avoir fait honneur avec cet article ! 🙂 Les photos vous ont plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *