MIAMI – 4 jours sous le soleil de Floride

Lors de la planification de mon Tour du Monde, je voulais absolument débuter par le Costa Rica. Puis en comparant les billets d’avion, il s’est avéré que faire une escale à Miami était une bonne source d’économie. Et puis, quitte à faire une halte, autant découvrir un peu plus en profondeur une ville que je n’avais pas prévu de visiter dans les années futures. Miami est surprenante, démesurée et éclectique.

INFOS PRATIQUES

Compagnie Aérienne :
Norwegian Airlines

Décalage horaire :
– 6h par rapport à la France

Langue :
Américain

Monnaie :
Dollar
1 Dollar = 0,89€
< Conversion du jour

Budget de ce voyage :
700 €

Logo Article Miami

Quoi visiter ?

South beach, le quartier festif

La pointe sud de Miami Beach est sûrement l’un des endroits les plus touristiques avec sa célèbre artère Ocean Drive bordée de ses façades Art Déco. Située seulement à quelques mètres, la plage de Miami Beach s’étend sur plusieurs kilomètres et nous propose une succession de cabanes de sauvetage que l’on penserait avoir déjà vu tellement elles sont populaires et partagées. Le cadre est définitivement très esthétique et mérite la venue.

L’ambiance une fois la nuit tombée change totalement pour laisser place à une atmosphère de fête à la musique enivrante. Les façades se transforment et s’arborent de couleurs fluos. Par contre faites preuve de prudence car il y règne une atmosphère assez pesante en partie justifiée par la présence de nombreux policiers et SDF.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En continuant vers le sud, un superbe panorama vous attend à la pointe de la presqu’île. Le ponton offre une large vue sur toute la baie de Miami Beach, ses immeubles, son immense plage et ses belles cabanes. Vous pouvez continuer votre balade en poursuivant vers South Point Park et apercevoir le gigantesque port de Miami.

La plage de Miami Beach est propice à une belle balade sur toute sa longueur. Faisable à pied, vous pouvez également louer des vélos à l’heure. J’ai pour ma part opté pour une découverte piétonne.

Bayside, le quartier portuaire

Après avoir quitté Miami Beach, à proximité de l’American Airlines Arena où jouent l’équipe des METS en NBA, se trouve le port de Miami. Réputé comme étant l’un des plus grands des Etats-Unis, il accueille des énormes paquebots en partance pour des croisières aux Bahamas ainsi que des cargos chargés de containers provenant de chaque partie du globe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Little Havana, le quartier cubain

En se déplaçant vers l’ouest de Miami, l’un de ses quartiers les plus célèbres, Little Havana, se découvre en partie le long de la Calle Ocho, entre la 17ème avenue et la 12ème avenue. En quelques minutes on est plongé dans l’ambiance cubaine au milieu des restaurants, bars et magasins de cigares. L’occasion également de découvrir leur fabrication.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est définitivement l’un des endroits que j’ai préféré à Miami. Et encore plus en découvrant le Domino’s park qui m’a rappelé les parties d’échecs dans les parcs à New-York.

Brickell, le quartier financier

Comme toutes grandes villes, Miami a également son quartier financier. S’il n’égale pas celui de New-York, il peut être original de le découvrir par la voie des airs grâce au Metromover. Je vous reparle des moyens pour se déplacer dans Miami, un peu plus loin dans l’article. Ce qui est impressionnant c’est de voir le nombre de tours en construction. Miami continue de grandir et de se développer à toute allure.

Wynwood, le quartier street-art

Comme vous le savez surement déjà si vous avez lu mes articles sur Budapest et New-York, je suis une fan inconditionnelle de street-art. Et je dois reconnaître que Miami rassemble sur quelques rues un nombre incroyable de fresques variées, démesurées et d’une qualité exceptionnelle. Si vous souhaitez aller à l’essentiel, Wynwood Walls est un espace à ciel ouvert où sont rassemblées les fresques de grands artistes. Mais je ne peux que vous conseiller d’aller vous perdre dans les ruelles et tomber par hasard sur de nouvelles œuvres. Et surtout ne pas hésiter à changer de trottoirs, on est des fois si près des œuvres qu’on n’a même pas conscience qu’elles existent. Ce que j’adore avec cet art, c’est le perpétuel mouvement. Une fresque disparait, remplacée par une autre totalement différente.

Logo Article Miami

Où loger ?

Miami Beach est le spot où sont logés la plupart des touristes car la proximité avec la mer et Ocean Drive en fait un lieu agréable et propice aux vacances. Par contre, selon ce que vous souhaitez découvrir de la ville, se loger dans Miami peut être plus judicieux pour limiter les temps de trajet.

Je vous partage les deux auberges de jeunesse que j’ai pu tester et qui sont distantes de quelques mètres l’une de l’autre.

Generator Miami

Située entre la 31ème rue et Collins Avenue, cette auberge de jeunesse dispose de plusieurs dortoirs entre 4 et 8 lits avec chacun leur propre salle de bain. En plus d’être extrêmement bien localisée (à 50 mètres de la plage), les espaces communs sont superbes : piscine avec street-art en arrière plan et grande salle intérieure chaleureuse avec musique lounge.

Réserver à Generator Miami

Freehand Miami

Cet hostel en plus d’être là aussi très bien placé, entre Indian Creek Dr et la 28ème rue, a un charme incomparable avec ses lampions au dessus de la piscine une fois la nuit tombée. Les dortoirs de 8 lits sont spacieux et bien équipés.

Réserver à Freehand Miami

Logo Article Miami

Où faire du shopping ?

Les Etats-Unis sont toujours le temple des grands enseignes de renom. Miami n’échappe pas à la règle avec ses nombreux centres commerciaux (mall en anglais). Il y en a de nombreux dans la ville, vous devriez y trouver votre bonheur.
Pour flâner, vous pouvez vous diriger vers Washington Avenue à Miami Beach ou bien encore vers Bayside Market Place situé à côté du port. Les grandes marques de luxe sont également présentes à Design District dans un cadre très moderne.

Logo Article Miami

Comment se déplacer ?

La ville est vraiment grande, ce fut d’ailleurs l’une de mes grandes surprises. Alors même si la marche a du bon, vous vous rendrez compte qu’il est impossible de tout faire à pied. D’autant plus que marcher le long des routes à 6 voies n’est pas toujours des plus agréables…

Il vous reste plusieurs options :

Le taxi / chauffeur privé

Solution la plus rapide, vous pouvez faire appel aux taxis officiels de la ville ou bien trouver votre bonheur auprès de chauffeurs privés via les applications mobiles Uber et Lyft.

Les transports en commun payants : le bus

Avec un réseau de 95 lignes de bus, Miami est extrêmement bien desservie. Chaque trajet coûte 2,25$ mais il est également possible d’acheter un ticket illimité à la journée ou à la semaine à l’aéroport de Miami ou dans les arrêts de métro aérien. A anticiper donc si vous résidez à Miami Beach car il n’y a pas de point de vente sur place. 
Par contre, à vérifier, mais il doit être possible d’acheter des titres illimités via l’application de transports de la ville.

Sinon il suffit de régler directement dans le bus votre trajet à l’unité. Ils ne font pas l’appoint donc vous devez avoir exactement le prix du billet. D’ailleurs il n’est pas toujours simple de se repérer car il n’y a aucun plan nul part, ni dans les bus, ni aux arrêts. Et vu le nombre de ligne, les chauffeurs ne sont pas les mieux informés.

Plan des bus

Les transports en commun gratuits : le trolley et le metromover

Pour le côté bon plan, vous pouvez aussi opter pour les trolleys qui sont des lignes gratuites qui se déplacent dans Miami et Miami Beach. Leurs parcours sont bien étudiés car ils desservent les grands points d’intérêt. Néanmoins il sera impossible de fonctionner qu’avec ce seul réseau car aucune ligne de trolley ne se rend de Miami Beach vers Miami. Vous devrez donc systématiquement prendre un bus pour passer de l’un à l’autre.

▶ Plan des trolleys à Mimi Beach
Plan des trolleys à Miami

Autre moyen de locomotion : le metromover. Il s’agit de métros aériens, là aussi gratuits et desservent les alentours de Downtown. Vous n’aurez pas forcement besoin de les prendre pour vous rendre dans les points d’intérêt de la ville mais ils offrent un aperçu original du quartier financier et de ses immenses tours.

Plan du metromover

Fini de se perdre grâce à Google Maps

En dehors de l’Europe, la majorité de nos forfaits n’inclut pas de données mobiles. A Miami, il n’est pas toujours simple de savoir où l’on est et où l’on veut se rendre. Alors bien sûr il y a toujours l’option de demander son chemin 🙂 Pour ceux qui aiment être autonomes, afin de savoir quel sera le prochain arrêt de bus par exemple, je télécharge toujours au préalable le plan de la ville sur Google Maps pour y avoir accès en mode hors connexion. Grâce à la géolocalisation je sais en temps réel où je me trouve. Cette astuce m’a aidé de nombreuses fois !!!

Pour télécharger un plan il suffit de se rendre sur l’application, cliquer sur les 3 barres en haut à gauche, puis sur “Plans hors connexion” et cliquer sur “Sélectionner votre propre plan”. Reste plus qu’à choisir le lieu 🙂

Ce premier séjour passé en Floride a été une vraie surprise. Je m’attendais à trouver Miami bling-bling, ostentatoire et sans âme. Et quel étonnement de trouver cette diversité et cette mixité culturelle. La réputation de Miami ne joue pas en sa faveur. Je pense qu’il appartient à chacun de choisir comment il veut vivre son séjour. En effet les plus festifs y trouveront sûrement leur bonheur mais il est aussi possible de découvrir une autre Miami, intrigante et authentique. Si toutefois il s’agit d’une étape avant de rejoindre les Bahamas ou bien avant de démarrer votre road-trip je vous recommande de prendre au moins 2 jours pour saisir cette ambiance dépaysante.

Cet article vous a t-il donné envie de partir découvrir Miami ? Séduits par son ambiance cosmopolite ?

4-jours-a-Miami-lespiedsdanslevide-pinterest

Vous êtes sur Pinterest ? Partagez et suivez-moi !

Commentaires (1)

  • Catherine 21 janvier 2020 at 20 h 29 min Reply

    Un reportage de ouf avec des clichés sublimes et une narration à la hauteur. Je suis épatée de cette restitution !!!!
    Tu nous gâtes et on peut partager ton émerveillement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *